Jean-Louis Tertian est contrôleur général au sein des ministères économiques et financiers. Ancien chef du département de l’analyse stratégique et de la prospective puis coordinateur ministériel du Service de coordination à l’intelligence économique de Bercy, il a dirigé de 2009 à 2012 le module économique de l’Institut européen des relations internationales de Bruxelles.

Jean Louis Tertian, vient de publier aux éditions du Palio un ouvrage particulièrement stimulant sur « L’intelligence économique : un état d’esprit », avec une préface de Jean-Pierre Raffarin.

Cet ouvrage s’inscrit dans la lignée du rapport Henri Martre de 1994 et du rapport Carayon de 2003. Il fait le même constat de l’insuffisance française en matière d’intelligence économique, faute de sensibilisation, de motivation, et de pratique de l’intelligence économique dans le secteur public et dans les entreprises.Cet essai s’inscrit dans l’actualité immédiate avec la Covid19 et la tendance des modifications profondes de la compétition internationale, avec notamment l’irruption des nouvelles technologies, un climat de guerre froide économique entre la Chine et les États-Unis et le besoin de l’Europe d’affirmer son autonomie stratégique ouverte.