Quel monde en 2050 ? Qui eût pu prédire en 1911 le monde de 1945, en 1885 celui de 1919, en 1982 celui de 2016 ? Trente-quatre ans nous séparent de cet horizon, et selon toute probabilité, le monde sera dans ce tiers de siècle tout autre que ce que nous sommes aujourd’hui en mesure d’imaginer. Il n’y a à son propos guère de certitude plus solide à avancer.

Qu’en dire d’utile alors sinon justement cela, qui marque notre présent d’un devoir de saut quantique plutôt que du sceau des certitudes ?

L’histoire combine continuités et changement permanent. Elle a longtemps laissé les premières contenir le second, mais bien des indices suggèrent que depuis bien longtemps, ce dernier a pris le pas et gouverne notre destin. C’est vers l’avenir que les Lumières osaient éclairer le chemin loin des ombres du passé, mais il se peut que, saturés d’éclairage, nous marchions désormais en aveugles vers un futur opaque.

Connaître les continuités, prévoir les évolutions, ressentir les tressaillements de l’éventuel verse à la prospective la ressource d’une lucidité. Le colloque tenu les 17 et 18 novembre pour célébrer les trente ans du Futuroscope s’est employé à les rassembler.

Mais l’histoire avance, l’Histoire le prouve, par transformations fractales : soudain, on s’aperçoit que la formule qui ordonnait toutes choses a changé et qu’une nouvelle géométrie est en train de se mettre en place. Il était possible de percevoir le vacillement de la première, mais absolument pas l’équation de la nouvelle.

Ce qui importe alors se résume à deux points seulement : s’être ménagé des marges, et s’être tenu prêt. Le reste s’en jouera moins mal.

Or l’humanité d’aujourd’hui vit déjà avec des marges négatives, des inerties pétrifiantes, des engagements excessifs. Elle se rue toujours plus vite vers le futur en se souciant de plus en plus du seul présent.

Quant à être prête…

Choisissant cependant l’éthique d’Énée plutôt que la prescience de Cassandre, le colloque a invité à préparer l’idée de Rome quoi qu’il doive advenir plutôt que pleurer sur notre Troie encore intacte.

Tel est l’esprit que propage le présent ouvrage, tiré de ces débats.

Télécharger ici un extrait du livre  Le monde horizon 2050.

Les livres de la Fondation Prospective et Innovation sont disponibles en librairie sur commande via les informations suivantes:

Le monde à l’horizon 2050.

Format : 12X 20

263 pages.

ISBN : 978-2-84679-281-3

Prix : 15€.